La sodomie sans tabou

La sodomie sans tabou

sodomie sans tabouParlons d’une pratique qui est encore tabou chez beaucoup d’afro-descendants ( et au-delà )  : la sodomie. Et levons ce tabou par la même occasion.  Il n’est pas ici question d’évoquer le sexe anal dans un contexte de pornographie, il y a de nombreux sites Internet qui le font.

Pourquoi le sexe anal est-il si tabou, notamment chez les afro-descendants ? Les causes sont multiples : religion, poids de certaines traditions etc…. Mais inutile de se voiler la face, comme toutes les autres femmes, nombreuses sont les femmes africaines et afro-descendantes qui apprécient la sodomie, dans un contexte de respect, et avec un partenaire de qualité, évidemment.

Comme la sodomie est un fantasme masculin très courant et que beaucoup d’hommes fréquentent les sites de rencontre à la recherche d’une partenaire qui accepte cette pratique sexuelle ( les nombreux mails que nous recevons à ce sujet en témoignent… ), voici quelques conseils pour pratiquer la sodomie sans tabou et dans les meilleures conditions possibles.

Une pénétration anale de qualité

  • Dans un premier temps, vous devez discuter avec votre partenaire pour la mettre en confiance, c’est primordial. Il est hors de question de vouloir sodomiser votre conjointe ( que ce soit un plan Q ou une relation durable ) si elle n’est pas très détendue !
  • Une hygiène impeccable est nécessaire. Inutile de préciser que vous devez obligatoirement utiliser un préservatif quand il s’agit d’une nouvelle rencontre.
  • Il est conseillé de préparer sa partenaire en massant longuement son  dos, ses fesses et les contours de son anus. Ensuite quand celle-ci est bien détendue et excitée, introduisez tout doucement votre doigt lubrifié dans l’anus. Précision utile : vos ongles doivent être coupés !! Prenez tout le temps nécessaire pour introduire votre doigt et dilater progressivement l’anus, ne forcez surtout pas !
  • Une fois que l’anus est bien dilatée et que votre partenaire est très détendue, vous pouvez commencer à la pénétrer avec votre sexe. Il est également conseillé que votre sexe soit bien lubrifié avant toute pénétration anale.

La sodomie sans tabou ( le sexe anal ) demande souvent beaucoup plus de préliminaire que la pénétration vaginale.

Dernier point : les femmes qui pratiquent la sodomie ont souvent plus d’orgasmes que les autres, ces femmes noires libérées des contraintes de certaines traditions ( et religions ) sont souvent plus épanouies sexuellement que les autres. Vous en trouverez facilement sur www.black-romance.fr

rencontres black